top of page

Gardienne de son corps
Gardienne de son cœur

Et si tu n’avais pas besoin de changer ?

Et si tu étais déjà tout ce que tu devais être telle que tu es à cet instant précis ?

Et s’il n’y avait pas une meilleure version de toi-même, mais qu’en réalité tu es déjà la meilleure version de toi-même au moment même où tu lis ces lignes ?

_DSC7359.jpg
_DSC7244.jpg

Dans cette course au toujours plus, nous parlons souvent de la surconsommation matérielle. Mais, nous, les être humains, sommes aussi touchés par cette course au toujours plus, plus gentils, plus généreux, plus aimables, plus drôles, plus fluides, plus légers, plus flexibles, plus… Des plus à n’en plus finir… Et tout cela accompagné par des moins… moins jugeants, moins pauvres, moins compliqués, moins blessés, moins, moins et moins…

Et si ces plus et ces moins n’avaient pas de raison d’être ? Et si tu étais déjà tout ce que tu devais être tel que tu es en ce moment précis ? Et si la réponse à ce besoin de vouloir toujours plus, à ce vide que l’on peut ressentir, à ce sentiment d’insatisfaction, à cette course effrénée au changement, était ailleurs ?

_DSC5554.jpg

J’ai couru après ces plus en cherchant à être moins aussi. Pas forcément pour plaire aux autres, mais parce que je croyais sincèrement que c’est ce qu’on attendait des êtres humains, ce que la vie attendait de moi. Devenir une meilleure personne. Devenir une meilleure version de moi-même.

 

J’ai ressenti de la frustration à guérir des blessures encore et encore, toujours les mêmes. J’ai ressenti de la frustration à essayer de changer encore et encore sans voir le bout du tunnel, car sur ce chemin-là, il n’y a pas de fin, pas de bout, pas de gare terminus.

 

Mon dernier état d’épuisement a failli me conduire à l’hôpital et a été ma sonnette d’alarme. J’avais déjà eu le droit à un burn out qui avait mis ma vie en stand-by durant plusieurs mois. Je ne voulais pas que cela recommence, d’autant plus que, cette fois, j’étais maman de deux enfants en bas âge. Alors j’ai arrêté. J’ai fait un pas en arrière. Car tous mes efforts, tous ces efforts faits depuis des années au final ne payaient pas. Mais pourquoi ?

 

Gentiment un nouveau chemin a émergé. Un chemin un peu différent. Il n’était plus question de courir après les plus. Il était devenu question de rester là où j’étais, focalisée sur le moment présent et non plus sur ce que je pourrais être. Il était devenu question de m’offrir le plus beau des cadeaux… L’amour… M’aimer telle que je suis à ce moment précis. Aimer mes ors et mes ombres. Aimer mes forces et faiblesses. Aimer mes qualités et mes défauts. Aimer mes cris, mes larmes, mes fous rires. Aimer mes réussites et mes échecs. Aimer mes justes pas comme mes faux pas.

Plus je découvrais ce nouveau chemin, plus je goûtais à une sensation que j’avais tant cherché et encore jamais trouvé : ma liberté d’être !

_DSC6559.jpg

La liberté ne se trouve pas dans la meilleure version de nous-mêmes. Ce n’est pas en courant après cette meilleure version de nous-mêmes que nous devenons libres. Elle se trouve dans l’acceptation, la reconnaissance, l’accueil, l’amour de qui l’on est à chaque instant.

 

Gardienne de son corps, Gardienne de son cœur, c’est goûter à cet amour, ancrer un peu plus cet amour de soi, faire un pas de plus sur ce chemin d’amour de soi. Car cet amour de soi est la clé pour une vie libre et épanouie, une plus vie plus humaine, une vie remplie de vie !

Liberté
Vraie
Vivante
Gardienne

_DSC6745.jpg

Grâce à la médecine des rituels, de la parole, de la créativité, du mouvements,

ENSEMBLE nous irons à la rencontre de nos ors et de nos ombres

ENSEMBLE nous apprendrons à aimer tant nos ors que nos ombres

_DSC5712.jpg

SORTIR

des batailles - du jugement négatif

de la fuite - du rejet pour

ENTRER

dans un espace

d'accueil - de reconnaissance

d'écoute - d'amour

Du 14 au 16 avril 2023

A Graine de Lotus, Les Geneveys-sur-Coffrane

Chambre à deux: Frs 525.- early bird (jusqu'au 14 février), puis Frs 595.-

Chambre quatre: Frs 505.- early bird (jusqu'au 14 février), puis Frs 575.-

bottom of page